Beverly Gage : « Le public alors était plus habitué à la mort »-ME.xml

L’universitaire américaine Beverly Gage revient sur l’attentat terroriste survenu en 1920 à Wall Street. Jamais élucidé, il n’avait entraîné aucune réaction sécuritaire particulière.

Alexis Buisson  • 8 septembre 2011 abonné·es

Le 16 septembre 1920, sur fond d’agitation anarchiste aux États-Unis, un carrosse piégé explosait devant la banque JP Morgan, en plein cœur de Wall Street. L’attentat, le plus sanglant aux États-Unis à l’époque, fait 38 morts et une centaine de blessés. Ses auteurs sont inconnus à ce jour. Beverly Gage, professeur associé à Yale,

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Publié dans le dossier
11 septembre, le business de la peur
Temps de lecture : 3 minutes