Propagande et réalité

C’est chaque année la même histoire. Les universités d’été suscitent un malentendu entre les militants et la presse. Les premiers ne se reconnaissent que très imparfaitement dans les comptes rendus que les médias font de leurs travaux. Et on peut les comprendre. Ils ont planché des heures durant dans des « ateliers » ou des « forums » sur la crise économique et sociale, la fiscalité, la gestion de l’eau, le nucléaire, la situation internationale -- bref, du « lourd », du « consistant » --, et ils…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Corps volants et coudes serrés

Culture accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents