Dossier : Comment sauver l'hôpital ?

Essonne : un hôpital sous les pires auspices

L’ambitieux projet de centre hospitalier Sud Francilien, qui fait l’objet d’un partenariat public-privé, tourne au fiasco économique et sanitaire.

Immense, ultramoderne et… désespérément vide. Tel est le centre hospitalier Sud Francilien (CHSF), le plus gros projet en France depuis dix ans. Et tout à la fois gouffre financier, bombe à retardement sanitaire et machine à précarité. L’histoire remonte à plus de dix ans, avec la fusion administrative des hôpitaux d’Évry, de Corbeil et de Courcouronnes (Essonne). Mais le ministère veut aller plus loin dans la suppression des « doublons », notamment de personnels, et faire sortir de terre un établissement…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Corps volants et coudes serrés

Culture accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents