« L’Exercice de l’État » et « Les Marches du pouvoir » : Quand la politique disparaît

Les Marches du pouvoir,
de George Clooney, et l’Exercice de l’État, de Pierre Schœller
mettent en scène un candidat aux primaires et un ministre.

Christophe Kantcheff  • 27 octobre 2011 abonné·es

Hasard du calendrier, deux films de fiction dont la politique est le sujet sortent sur les écrans cette semaine. Le moins que l’on puisse dire est qu’ils résonnent fort avec l’actualité. L’un est américain, signé George Clooney, connu pour son glamour et son engagement démocrate : les Marches du pouvoir , qui se penche sur la campagne aux primaires d’un gouverneur de l’Ohio. L’autre, français (avec une coproduction belge des frères Dardenne), est l’œuvre de Pierre Schœller,

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Cinéma
Temps de lecture : 5 minutes