Pédagogie des révolutions arabes

Jean-Pierre Filiu réfute certains préjugés occidentaux sur les soulèvements de 2010.

La place de l’islam dans les révolutions arabes, le rôle de la jeunesse, l’importance des réseaux sociaux : ce sont quelques-uns des thèmes abordés dans son dernier ouvrage par l’historien arabisant Jean-Pierre Filiu, qui revient sur les soulèvements qui secouent Maghreb, Proche et Moyen-Orient depuis 2010. Et ce sont autant de préjugés occidentaux que l’auteur réfute. Filiu replace ces événements dans leur contexte historique et retient deux dates : 1979, avec la révolution iranienne et l’entrée des…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Le goût subtil de la gentrification

Société
par ,

 lire   partager

Articles récents