Trop décalé, le discours écolo ?

Les écologistes ont du mal
à convaincre les plus défavorisés qu’ils peuvent
les aider à résoudre leurs problèmes les plus immédiats. Pourquoi ça coince.

Patrick Piro  • 6 octobre 2011 abonné·es

La bataille se déroule en 2004, dans une ville de la banlieue parisienne. Pendant six mois, les écologistes orchestrent un vaste ramdam contre… le tracé du tram ! Pas pour s’opposer aux transports publics, mais parce que les plans retenus créaient une vraie coupure au sein de la ville – déstructuration des quartiers, voies difficiles à traverser, etc. De nombreuses personnes âgées étaient concernées, et c’est dans les cités que l’impact promettait d’être le plus marqué. Tractages, réunions publiques, centaines de personnes

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Publié dans le dossier
L'écologie peut-elle être populaire ?
Temps de lecture : 5 minutes