Dossier : Aubry-Hollande, quelles différences ?

Vous avez dit « communauté » ?

Selon plusieurs études sociologiques, les Juifs de France aujourd’hui sont plutôt séfarades, mariés, cadres ou chefs d’entreprise, et pas trop pratiquants.

Plusieurs enquêtes sociologiques des années 2000 cernent la diversité des Juifs français. En 2002, Erik Cohen publie Heureux comme juifs en France 1. L’année suivante, le Fonds social juif unifié (FSJU) analyse Les besoins sociaux de la communauté juive 2. En 2009, Dominique Schnapper, Chantal Bordes-Benayoun et Freddy Raphaël publient la Condition juive en France. La tentation de l’entre-soi3. De ces trois études ressortent quelques grandes tendances : -Le nombre de personnes se définissant comme juives…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Depuis 2018, on « revient à l’école de l’ordre, plus verticale »

Société accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.