Les accros du nucléaire

L’Agence internationale de l’énergie a élaboré un scénario « bas nucléaire » pour 2035, mais noircit le tableau.

Patrick Piro  • 17 novembre 2011 abonné·es

C’est une première au sein de l’Agence internationale de l’énergie (AIE) : son dernier rapport annuel prospectif – un document qui fait référence – envisage pour la

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Écologie
Temps de lecture : 2 minutes