De qui Bayrou est-il le non ?

Courtisé par Nicolas Sarkozy et François Hollande, le président du MoDem refuse de s’aligner, prétendant incarner une troisième voie.

François Bayrou est un homme heureux. Vétéran des candidats à la présidentielle, il assure ne pas avoir éprouvé d’angoisse au moment d’officialiser sa troisième candidature. L’ancien ministre juge aussi sa situation « plus prometteuse » qu’elle ne l’était à l’automne 2006, avant son envol dans les sondages et ses 18,57% au 1er tour de la présidentielle de 2007. Courtisé à droite par un Nicolas Sarkozy convaincu qu’il va lui « apporter des voix de gauche » , le président du MoDem est aussi dragué par…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.