La folle histoire de la finance

Denis Sieffert  et  Thierry Brun  et  Jeanne Portal  • 22 décembre 2011
Partager :

La crise financière, c’est notre actualité quotidienne. Ce n’est pas seulement, hélas, une affaire de financiers et de spéculateurs. Immanquablement, l’économie réelle, celle des entreprises, celle des femmes et des hommes en chair et en os, finit par en pâtir.

C’est le chômage, l’exclusion, la misère, le désespoir. Mais, avant cela,
c’est aussi des histoires d’hommes, géniaux parfois, fous quelquefois, aventuriers presque toujours.

Comme la ruée vers l’or, la quête de la fortune rapide inspire des audacieux. Bien avant le capitalisme triomphant, l’histoire de la finance et des crises qui, sans cesse, l’accompagnent est écrite par des héros et des antihéros, des idéalistes et des salauds. De John Law à Joseph Kennedy, en passant par Nathan Rothschild et un certain Fritz Heinze. Certains ont fini milliardaires, d’autres ruinés.

C’est cette histoire, aux accents parfois légers, que nous vous contons dans ce numéro. Pour autant, cette histoire n’est pas dépourvue de sens. Elle affirme une vérité fondamentale du capitalisme et des dérives de l’économie de marché : le sort de millions de gens peut dépendre de quelques individus peu scrupuleux.

1637 : la «  Tulipomania  », première bulle spéculative

1724 La naissance de la Bourse de Paris

1792 Wall Street sous un platane

1815 L’exploit de Rothschild

1907 La première grande panique

1929 Le Krach qui changea le cours de l’histoire

2000 La bulle Internet

Entretien avec François Morin

Le krach des subprimes**

Pour aller plus loinNous nous sommes inspirés pour réaliser ce dossier de plusieurs ouvrages, dont les principaux sont :- Une brève histoire des crises financières. Des tulipes aux subprimes. Christian Chavagneux, La Découverte, 2011, 235 p., 16,50 euros.- Histoire du capitalisme. 1500-2010. Michel Beaud, Points, 2010, 457 p., 10 euros.- Histoire de la finance. Le temps, le calcul et les promesses. Loïc Belze et Philippe Spieser, Vuibert, 2007, 553 p., 51 euros.- Les Désordres de la finance. Crises boursières, corruption, mondialisation. Dominique Plihon (dir.), Universalis, 2004, 195 p., 12,50 euros.
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don