Ruée sur « l’or blanc »

Le nombre de saisies récentes de défenses d’éléphant laisse supposer une recrudescence du braconnage.

Une cargaison de 15 tonnes d’ivoire d’éléphant : c’est l’énorme saisie réalisée la semaine dernière par les autorités de Malaisie, de très loin la plus grosse prise impliquant ce pays depuis le début de l’année, et qui restera dans les annales planétaires. Plus de 10 000 défenses d’éléphant ont été saisies depuis le début de l’année, infime partie d’un trafic beaucoup plus large. Le commerce de l’ivoire est en pleine recrudescence depuis trois à quatre ans. Selon le Fonds international pour la protection…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.