Prison toujours plus ferme

L’Assemblée a voté la création de 24 000 places.

Suivant l’annonce de Nicolas Sarkozy en septembre dernier, les députés ont voté ce 17 janvier le projet de loi sur l’exécution des peines. Initié par Éric Ciotti (député UMP), s’insurgeant contre l’inexécution en 2011 de 87 000 peines pénales en attente, ce projet prévoit la création de 24 000 nouvelles places de prison d’ici à 2017, dont 6 000 destinées aux courtes peines, au sein de « structures allégées » (loin du bracelet électronique prôné par la loi pénitentiaire de 2009). Le projet comprend la…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.