L’art d’exister

Du jazz et des femmes. Rien que ça, mais qui suffit à nourrir la fable politique de Josef Škvorecký.

Sorte d’alter ego de son auteur, Josef Škvorecký, le jeune Danny Smĭrický traverse, de roman en roman1, les aléas de l’histoire tchèque du XXe siècle. Tantôt aussi gai luron que n’importe quel lycéen de son âge, tantôt soucieux du contexte politique ambiant, le petit héros incarne l’âme des gens de son pays. Dans Une chouette saison, écrit en 1975 et publié en France, alors que l’auteur disparaissait début janvier, c’est sous l’occupation allemande que Danny vit ses aventures. Sentimentales autant que…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.