Melancholia

Politis  • 16 février 2012
Partager :

Il y a des cinéastes qui ne vous laissent pas en paix. Lars von Trier est de ceux-là. Plus exactement son dernier film, Melancholia. Celui-ci laisse une impression à double vitesse. La première est immédiate et peut être négative. La seconde est à plus long terme. Le film chemine en vous, insidieusement, et appelle finalement à être revu. Les beautés de Melancholia ne se dévoileraient-elles qu’après quelque insistance ? Son édition en DVD tombe donc à point nommé pour retrouver les deux sœurs du film, interprétées par Kirsten Dunst (prix d’interprétation féminine à Cannes) et Charlotte Gainsbourg, toutes deux dépressives, la première parce que sa vie ne lui convient pas, la seconde en raison d’une planète qui va entrer en collision avec la Terre et détruire toute vie. L’Apocalypse vue par Lars von Trier émeut autant par ses splendeurs romantiques que par la fragilité humaine qu’elle révèle.

Dans les suppléments, figure la fameuse conférence de presse de Cannes, où le cinéaste – c’est flagrant – s’enlise dans des propos indigents et insupportables sur Hitler et les nazis. Chacun peut ainsi se faire une opinion sur le degré de conviction dont fait preuve Lars von Trier dans ces propos.

Melancholia, Lars von Trier, Potemkine/Agnès b DVD, 2 DVD.
Culture
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don