Un pesticide reconnu coupable

L’agriculteur Paul François, intoxiqué par un herbicide, a obtenu que soit condamnée la firme Monsanto. Une victoire importante alors que le Salon de l’agriculture ouvre ses portes cette semaine.

Paul François a gagné une victoire à la David contre Goliath dans le procès qui l’opposait à Monsanto. La firme a été jugée responsable par le tribunal de grande instance de Lyon de l’intoxication de l’agriculteur charentais, et condamnée à lui verser des dommages et intérêts. Invalide à 50 % depuis qu’il a inhalé les vapeurs de l’herbicide Lasso produit par Monsanto, Paul François est le premier à obtenir gain de cause dans la reconnaissance d’un lien de cause à effet entre un pesticide et une maladie.…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Ouvrez les fenêtres, lisez la presse indépendante

Tribunes accès libre
par ,

 lire   partager

COP 26 : la fin du blabla ?

Écologie
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.