Eva, rejoins Mélenchon …

… et tout changera !

Bernard Langlois  • 19 mars 2012
Partager :

[ La lettre ouverte ci-dessous est écrite par un militant nantais bien connu d’une gauche alternative qui porte en lui avec constance les aspirations du rouge de la lutte sociale et du vert de l’écologie radicale. Et si sa suggestion à la candidate écologiste n’a aucune chance d’être retenue, elle témoigne en tout cas d’une tendance [^2], d’une tentation, d’une attirance des militants verts pour une candidature Mélenchon et pour un parti où l’aile écologiste est solidement représentée, sous la houlette de l’ancienne députée verte Martine Billard. Elle est intéressante aussi parce que son auteur, Luc Douillard, n’a rien d’un dévot, d’un inconditionnel de qui que ce soit. Son ralliement à « Méluche  » est motivé et ne masque pas des réticences et des critiques finalement surmontées. ]

« Chère Eva Joly, pardonne moi de te tutoyer.

Illustration - Eva, rejoins Mélenchon …

J’ai soutenu ta candidature dès les premiers jours. J’étais à Nantes pour l’Université d’été des Verts lors de ta pré-désignation, l’autre année. J’ai souhaité ardemment qu’avec toi l’écologie politique allait rencontrer les luttes éthiques et altermondialistes contre la corruption des élites financières et les ventes d’armes. »

« Comme de nombreux Français réduits à un rôle de spectateurs impuissants dans une démocratie représentative à bout de souffle qui ne connaît ni la participation autogestionnaire, ni le tirage au sort « athénien », j’ai souhaité que tu sois la porte-parole de tant d’aspirations non représentées dans la vie publique depuis trop longtemps.

« Malheureusement, pour des raisons qu’il serait trop long de détailler ici, ta candidature trop porteuse d’espoirs a été tuée dans l’œuf par le système médiatique parisien, et peut-être par ton entourage. »

(…)

« Maintenant, que peux-tu faire de vraiment « révolutionnaire » ? Ou en tous cas de vraiment utile et décisif ? Traîner jusqu’à la lie une candidature déjà survendue à bas prix par certains cadres écologistes qui se voient déjà députés sous l’investiture PS ? Tu vaux mieux que cela. La situation actuelle te donne des responsabilités, des responsabilités particulières car tu es actuellement la seule femme libre du jeu politique national. »

Et vous lirez la suite ici.

[^2]: Voyez, par exemple, ce vieil écolo de toujours qu’est Vadrot  !

Si vous commentez, n'oubliez pas de signer …
Publié dans
Les blogs et Les blogs invités
Temps de lecture : 2 minutes
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don