Gaza vise l’indépendance… énergétique

Le territoire tente d’assurer sa production électrique en dehors des contraintes imposées par Israël. Par Christophe Oberlin.

Christophe Oberlin  • 15 mars 2012 abonné·es

Il pleut sur Gaza. Pas le crachin habituel en cette saison, suffisant pour l’agriculture séculaire de la région. « À Gaza, écrivait Ibn Haukal au Xe siècle, il n’est point besoin d’arroser les cultures : elles le sont naturellement par la pluie et la rosée du matin. » Cette fois-ci, c’est une pluie battante qu’on dirait tropicale

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Monde
Temps de lecture : 3 minutes