La modernité tue

Rodolphe Dana adapte Bullet Park de John Cheever, tragicomédie dans une Amérique en crise.

Anaïs Heluin  • 8 mars 2012 abonné·es

Frigos pleins, télévision, ­cuisine équipée… Placés dans la reconstitution assez réaliste d’un foyer américain des années 1960-1970, ces symboles de la société de consommation sautent aux yeux. Avant même qu’un homme en costard à l’air flegmatique entre en scène pour raconter son histoire tragique, on devine l’ironie de la pièce. Présents dans Bullet Park , roman de John Cheever écrit en 1969, ces traits sont

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Culture
Temps de lecture : 2 minutes