Vaudeville vaudou

Une pièce baroque du Franco-Haïtien Jean-René Lemoine.

Gilles Costaz  • 29 mars 2012 abonné·es

Qui est cette Erzuli Dahomey, divinité invisible et omniprésente dans la pièce du Franco-Haïtien Jean-René Lemoine ? Elle a les honneurs du titre, Erzuli Dahomey, déesse de l’amour , et se glisse entre les diverses civilisations

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Théâtre
Temps de lecture : 2 minutes