Les « superfacs » suscitent la méfiance

Les facs de Toulouse et de Paris-Cité refusent de signer dans l’urgence les conventions qui lancent des Initiatives d’excellence.

Clémence Glon  • 26 avril 2012 abonné·es

Elles seraient huit. Huit grandes universités françaises qui offriraient une formation et une recherche de haute qualité. En regroupant différentes unités de recherche et d’enseignement, le projet des Idex (Initiatives d’excellence),

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Société
Temps de lecture : 2 minutes