Libraires en quête d’avenir

Fragilisées par de faibles marges, la vente en ligne et la récente augmentation de la TVA, les librairies indépendantes cherchent un nouveau modèle.

Anaïs Heluin  • 26 avril 2012 abonné·es

«Les libraires doivent absolument se mobiliser. Sans attendre, car ils risqueraient de se retrouver dans la situation des disquaires il y a quelques années. » Matthieu de Montchalin, président du Syndicat de la librairie française (SLF), résume ainsi l’état préoccupant des librairies indépendantes. Et donne le ton de la quatorzième Fête de la librairie, célébrée le 28 avril par 450 libraires indépendants de France et de Belgique.

Certes, la librairie n’a jamais été un commerce très lucratif. Mais un signal d’alarme plus aigu qu’à l’accoutumée

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Culture
Temps de lecture : 5 minutes