Sealynx, dépôt de bilan

Politis  • 19 avril 2012
Partager :

L’équipementier automobile Sealynx, dans l’Eure, fabriquant des joints d’étanchéité, a déposé son bilan ce lundi 16 avril, avant d’être placé en redressement.
L’entreprise de plus de 500 salariés pourrait être reprise par un groupe américain ou polonais, prévoyant cependant la suppression de nombreux emplois. Une autre solution reposerait sur une affiliation à Renault, premier client de l’usine.

Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don