Pesticides : adieu Cruiser ?

Politis.fr  • 7 juin 2012
Partager :

Le ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll, veut interdire l’utilisation
sur le colza du Cruiser, pesticide dit systémique car actif en enrobage des semences. Le contraire aurait été incompréhensible : une étude irréfutable de l’Inra d’Avignon démontre l’impact négatif, à faibles doses, sur les colonies d’abeilles butineuses de colza, jusqu’à provoquer leur perte. Cet effet n’avait
jusqu’alors été prouvé qu’à des doses très supérieures à l’exposition naturelle, argument principal de la défense de l’agrochimie. Une avancée majeure, donc. Syngenta, producteur du Cruiser, doit présenter ses remarques d’ici mi-juin.
Mais, au-delà, tous les pesticides systémiques semblent désormais sur la sellette : en mars, l’université britannique de Stirling concluait aussi à des ravages chez des bourdons soumis à des plantes traitées au Gaucho.

Écologie
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don.

Chaque jour, Politis donne une voix à celles et ceux qui ne l’ont pas, pour favoriser des prises de conscience politiques et le débat d’idées, par ses enquêtes, reportages et analyses. Parce que chez Politis, on pense que l’émancipation de chacun·e et la vitalité de notre démocratie dépendent (aussi) d’une information libre et indépendante.

Faire Un Don

Pour aller plus loin…