Pesticides : adieu Cruiser ?

Politis.fr  • 7 juin 2012
Partager :

Le ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll, veut interdire l’utilisation
sur le colza du Cruiser, pesticide dit systémique car actif en enrobage des semences. Le contraire aurait été incompréhensible : une étude irréfutable de l’Inra d’Avignon démontre l’impact négatif, à faibles doses, sur les colonies d’abeilles butineuses de colza, jusqu’à provoquer leur perte. Cet effet n’avait
jusqu’alors été prouvé qu’à des doses très supérieures à l’exposition naturelle, argument principal de la défense de l’agrochimie. Une avancée majeure, donc. Syngenta, producteur du Cruiser, doit présenter ses remarques d’ici mi-juin.
Mais, au-delà, tous les pesticides systémiques semblent désormais sur la sellette : en mars, l’université britannique de Stirling concluait aussi à des ravages chez des bourdons soumis à des plantes traitées au Gaucho.

Écologie
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don