Santé : La Sécu condamne Areva

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Le 11 mai dernier, le groupe Areva était condamné par le tribunal des affaires de Sécurité sociale (le Tass) de Melun pour la mort par cancer de l’un de ses anciens salariés, Serge Venel, 59 ans, employé dans une mine d’uranium exploitée par une filiale du groupe (la Cominak) au Niger, de 1978 à 1985, et décédé en 2009. Le tribunal a jugé que le groupe nucléaire français avait « commis une faute inexcusable en tant que co-employeur ». La veuve devait voir sa rente doubler. Le groupe a fait appel de la décision. Sans scrupules.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents