Livret A : Bonnes nouvelles… pour les banques

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Banques et assurances peuvent être satisfaites. Leur bataille contre l’engagement de François Hollande de doubler le plafond du Livret A pour financer les besoins en logements sociaux va porter ses fruits. Dans un rapport du 12 juillet, la Cour des comptes estime que le doublement du plafond du Livret A inciterait les Français à retirer des sommes de l’assurance-vie pour les porter vers ce placement sans risque. Les magistrats recommandent donc au gouvernement de soumettre aux prélèvements sociaux (15,5 % actuellement) les intérêts sur les sommes qui dépasseront le plafond actuel de 15 300 euros. Du coup, le gouvernement ne promet plus de tenir l’engagement présidentiel…


Haut de page

Voir aussi

Articles récents