Allemagne : L’austérité jugée conforme

La Cour constitutionnelle pose des conditions au Mécanisme européen de stabilité, mais autorise le nouveau traité budgétaire.

Rachel Knaebel  • 20 septembre 2012 abonné·es

«Une bonne journée pour l’Allemagne, une bonne journée pour l’Europe », se félicitait Angela Merkel, mercredi 12 septembre, face au Bundestag. C’est la décision (provisoire, le jugement définitif étant attendu dans quelques mois) rendue le matin même par la Cour constitutionnelle allemande qui réjouissait tant la chancelière.

Les huit sages en robe rouge ont rejeté les plaintes déposées fin juin contre le Mécanisme européen de stabilité (MES), futur fonds de secours permanent de l’Union européenne, et le Traité pour la stabilité, la coordination et la gouvernance (TSCG). Plaintes déposées par des profils aussi différents que le parti de la gauche radicale Die Linke, le député conservateur Peter

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Monde
Temps de lecture : 4 minutes

Pour aller plus loin…