Allemagne : L’austérité jugée conforme

La Cour constitutionnelle pose des conditions au Mécanisme européen de stabilité, mais autorise le nouveau traité budgétaire.

«Une bonne journée pour l’Allemagne, une bonne journée pour l’Europe », se félicitait Angela Merkel, mercredi 12 septembre, face au Bundestag. C’est la décision (provisoire, le jugement définitif étant attendu dans quelques mois) rendue le matin même par la Cour constitutionnelle allemande qui réjouissait tant la chancelière. Les huit sages en robe rouge ont rejeté les plaintes déposées fin juin contre le Mécanisme européen de stabilité (MES), futur fonds de secours permanent de l’Union européenne, et le…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.