N’importe quoi, Lucien

Sébastien Fontenelle  • 20 septembre 2012 abonné·es

Le matin, avec mon pote Lucien, on se retrouve au café pour commenter l’actualité. (Un peu comme fait Alain Finkielkraut aux comptoirs médiatiques où il a ses facilités – sauf que nous, bien sûr, on passe pas notre temps à vérifier s’il y aurait pas quelques Noirs de trop dans l’Onze françousque, ou à

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Publié dans
De bonne humeur

Sébastien Fontenelle est un garçon plein d’entrain, adepte de la nuance et du compromis. Enfin ça, c’est les jours pairs.

Temps de lecture : 3 minutes