Un plan contre les plans sociaux, vite !

La hausse du chômage met le gouvernement sous pression avant la négociation du 10 septembre sur la sécurisation de l’emploi.

Le gouvernement est au pied du mur après la multiplication des plans sociaux et la publication des mauvais chiffres du chômage. Toutes catégories confondues, 4,73 millions de demandeurs d’emploi ont été recensés fin juillet, et la situation devrait s’aggraver, a estimé le ministre du Travail, Michel Sapin. Les syndicats pressent le gouvernement de réagir, et vite. Alarmé par la « forte détérioration de la situation » de l’emploi, Bernard Thibault, le secrétaire général de la CGT, a annoncé une journée de…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents