Vincent Drezet : « Un premier pas, mais non décisif »

La loi de finances pour 2013 prévoit de taxer les très hauts revenus et les plus-values de cession, mais ménage les revenus du capital.

Thierry Brun  • 25 octobre 2012 abonné·es

Le débat budgétaire à l’Assemblée nationale, dans le cadre du vote de la loi de finances pour 2013, est l’occasion d’examiner les engagements du gouvernement, dont la grande réforme fiscale devait avoir pour principe : « Les revenus du capital seront imposés comme ceux du travail. » Il aurait fallu pour cela mettre fin aux « dispositifs d’optimisation fiscale dont usent et

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Économie
Temps de lecture : 4 minutes