Selon que vous serez Fourest ou Bouteldja…

Au mois de septembre dernier, rappelons-nous, des militant(e) s antifascistes et antiracistes ont gentiment chahuté, à la Fête de L’Huma, l’éditocrate Caroline Fourest – car ils trouvaient un peu gonflant que cette grande productrice de clichés anxiogènes sur les musulman(e)s y soit érigée en icône de la résistance à un parti – le Front national – qui ne se prive pas de piocher des fois des « arguments » islamophobes dans la baratte où elle bat son beurre médiatique. Aussitôt, plusieurs penseurs de gros…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents