Dossier : Gaz de schiste : Comment on prépare les esprits

Les premières manœuvres

En attendant l’exploitation, les opérateurs investissent dans le transport et le stockage, comme en Espagne et dans les Landes.

Le plafond dans la production mondiale de gaz naturel est attendu pour 2030. Pourtant, dans le sud-ouest de l’Europe, les grands opérateurs investissent encore des centaines de millions d’euros dans une superposition de projets, laissant deviner des enjeux dépassant largement la région, voire une préparation possible au transport et au stockage de gaz de schiste. Cela au moment où François Hollande relance le débat, et alors qu’un moratoire a été rejeté le 21 novembre par le Parlement européen. Parmi ces…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Le bal des petits pompiers

Sur le vif accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents