Mali : L’enjeu algérien

La France a besoin du soutien de l’Algérie. Autant dans le cadre du conflit malien qu’en raison des échanges économiques avec son ancienne colonie.

Avec l’Algérie, c’est évidemment compliqué. Pour preuve, la récente visite de François Hollande à Alger, au mois de décembre. On a beaucoup pensé économie et échanges commerciaux, mais on a surtout parlé « mémoire » post-coloniale. Le président français allait-il demander pardon pour les crimes de la colonisation ? La réponse à cette question apparaissait comme un sésame ouvrant d’autres portes, celles de juteux contrats commerciaux. On sait que François Hollande n’a pas imploré de pardon, mais qu’il a…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.