Un pervers à l’étude

Un notaire pas ordinaire , d’Yves Ravey, un redoutable roman aux accents chabroliens.

Christophe Kantcheff  • 17 janvier 2013 abonné·es

U n notaire peu ordinaire. La rime est pauvre et le titre anodin. Pris au piège, Cutter ou Enlèvement avec rançon  [^2], quelques-uns des titres précédents d’Yves Ravey, avaient plus de piquant. Il ne faut pourtant pas s’y tromper : Un notaire peu ordinaire est un

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Littérature
Temps de lecture : 2 minutes