La diversité : Un choix politique

Du républicanisme à la française au multiculturalisme à l’anglo-saxonne, chaque État gère la diversité à sa manière.

Lena Bjurström  • 28 février 2013 abonné·es

Aucune population n’est neutre : toutes sont constituées de multiples appartenances identitaires. L’éternelle question est de savoir si l’État doit prendre en compte ces particularismes. On distingue communément deux systèmes : le républicanisme et le multiculturalisme. En

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 3 minutes