Scolarisation des enfants roms

Politis  • 14 février 2013
Partager :

De nombreuses associations, réunies en collectifs, ont adressé lundi une lettre ouverte au Premier ministre, concernant les refus de scolarisation des enfants roms dans de nombreuses municipalités. Rappelant la condamnation de la France par l’Europe, pour son traitement des populations roms, ainsi que le préambule de la Constitution garantissant « un accès égal […] à l’instruction ». Devant la persistance de ces refus, les associations réclament des mesures urgentes. Elles notent également l’apparition d’une nouvelle pratique, « marginale » mais « préoccupante » : des classes exclusivement composées d’enfants roms, souvent dans des locaux séparés.

Société
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don