Touchée par les fées

Politis  • 14 février 2013
Partager :

« Dans ce monologue, Ariane Ascaride nous raconte sa propre histoire, inextricablement liée au théâtre : son père, coiffeur d’origine napolitaine, mettait en scène et jouait des pièces du répertoire, tous les dimanches, avec une troupe de théâtre d’amateurs marseillais issus de la Résistance. […] Cette idée d’un art à la fois populaire et exigeant l’habite depuis toujours. Ses souvenirs familiaux sont des souvenirs d’images théâtrales : l’enfance vécue sur les planches façonne l’actrice, qui débute dans des pièces dirigées par son frère Pierre, metteur en scène et directeur de théâtre. » Ainsi se présente le spectacle qu’interprète seule en scène Ariane Ascaride à la Maison des métallos, à Paris, dont le texte a été écrit par Marie Desplechin et la mise en scène confiée au chorégraphe Thierry Thieû Niang.

Touchée par les fées, du 12 au 24 février, Maison des métallos, 94, rue Jean-Pierre Timbaud, Paris XIe, 01 48 05 88 27.
Théâtre
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don