Arrêtons de servir la pensée Medef !

Le député communiste André Chassaigne explique les enjeux de la proposition de loi.

Les huit articles de la proposition de loi des députés du Front de gauche, tendant à interdire les licenciements boursiers et les suppressions d’emplois abusives, examinée le 16 mai en séance à l’Assemblée nationale, ont été construits sur la base d’un travail collectif associant les différentes composantes du Front de gauche et impliquant le Front des luttes. Il s’est aussi appuyé sur l’apport et l’expertise de terrain de nombreux syndicalistes et de représentants d’entreprises en lutte. Si l’on prend en…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.