Le paradis fiscal peut attendre

Le dernier conseil européen n’a pas avancé sur le terrain de la lutte contre l’évasion et la fraude fiscales.

Thierry Brun  • 30 mai 2013 abonné·es

La lutte contre les différentes formes de fraude fiscale n’a pas franchi de cap lors du sommet européen des chefs d’État et de gouvernement, qui s’est tenu à Bruxelles les 22 et 23 mai. Pourtant, les affaires se multiplient en Europe : HSBC, UBS, Cahuzac, Guéant, Apple… L’industrie de la

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Économie
Temps de lecture : 3 minutes