Dans les quartiers chics de Paris, un logement sur trois est vide

Le site Data Publica a traité les données de l’Insee, constatant le nombre considérable de logements inoccupés à Paris. Le phénomène est criant dans les beaux quartiers.

À Paris, 193 000 logements étaient inoccupés ou en résidence secondaire en 2009, selon les données de l’Insee traitées par le site Data Publica. Le fléau concerne en écrasante majorité les quartiers les plus chics de la capitale : dans les 8e, 4e, 6e et 1er arrondissements, on frôle le tiers des logements inoccupés ou en habitat occasionnel. Ce taux chute sous les 10 % dans les 19e et 20e arrondissements, plus populaires. Le phénomène tend d'ailleurs à s’aggraver, au vu des frises historiques de Data…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents