« Le passage en bio doit être clairement favorisé »

Stéphanie Pageot attend du ministre qu’il confirme dans les actes ses premières annonces encourageantes.

Patrick Piro  • 6 juin 2013 abonné·es

Alors que la dynamique insufflée il y a quelques années semblait battre de l’aile, le ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll, souhaite un doublement des surfaces cultivées en bio d’ici à 2017. Stéphanie Pageot, présidente de la Fédération nationale d’agriculture, réagit.

Le plan de Stéphane Le Foll pour le développement de la bio suscite chez les professionnels un a priori favorable et

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Publié dans le dossier
Santé publique : Menace sur l'eau
Temps de lecture : 3 minutes