Les journalistes précaires de Radio France interpellent Aurélie Filippetti

Un groupe de journalistes inscrits «au planning» des antennes de Radio France a adressé une lettre ouverte à la ministre de la Culture.

Habituellement peu bruyants, les journalistes inscrits « au planning » de Radio France – le sésame qui ouvre la voie à des contrats de remplacement – veulent se faire entendre. Depuis le mois de janvier, 110 d'entre eux dénoncent la dégradation de leur situation depuis que Radio France est à la diète. Mercredi 12 juin, dans une lettre ouverte adressée à la ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, ils dressent un constat peu reluisant : « Le budget alloué aux contrats CDD a été le premier à baisser, dès…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.