Avignon : Un off largement politique

Quatre bons moments dans la manifestation parallèle.

L’Américaine Noami Wallace a donné comme sous-titre à sa pièce la Carte du temps : « Trois visions du Moyen-Orient ». C’est du conflit israélo-palestinien qu’elle parle, d’une manière beaucoup plus orientale qu’occidentale. Déjà jouée à la Comédie-Française pour une pièce qui traitait de la peste à Londres au XVIe siècle, cette Américaine ne joue vraiment aucun des jeux qu’on joue souvent dans son pays. À l’opposé du réalisme brutal, elle pratique le conte, développe la grâce des métaphores et dégage une…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents