Didier Billion : « L’opposition va devoir s’organiser »

Didier Billion analyse les événements survenus ces derniers jours en Égypte et les forces politiques en présence.

Denis Sieffert  et  Nina Bontemps-Terry  • 11 juillet 2013 abonné·es

Le coup d’État du 5 juillet a donné lieu à beaucoup de commentaires sur les « intentions démocratiques » de l’armée. Didier Billion ne partage pas ces illusions.

Pour beaucoup d’observateurs, l’intervention de l’armée s’inscrit dans un processus démocratique. Elle a pourtant toutes les apparences d’un coup d’État…

Didier Billion : Il n’y a pas d’ambiguïté, c’est de toute évidence un coup d’État. Mohamed Morsi a été élu démocratiquement. Or un ultimatum, suivi d’une intervention militaire,

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 5 minutes