La presse piégée par le régime syrien

À la fois témoignage et enquête, le livre de Caroline Poiron perce les secrets de la mort de Gilles Jacquier en Syrie.

Denis Sieffert  • 11 juillet 2013 abonné·es

Le 11 janvier 2012, le grand reporter de France 2 Gilles Jacquier trouvait la mort à Homs, ville importante de l’ouest de la Syrie. Sa compagne, la photographe Caroline Poiron, était sur les lieux au moment du drame. Dans un remarquable témoignage

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Idées
Temps de lecture : 3 minutes