Tennessee Williams en clair-obscur

La mise en scène épurée de Claudia Stavisky redonne du lustre à Chatte sur un toit brûlant .

Chaque été, aux Fêtes nocturnes de Grignan, un metteur en scène est invité à monter un spectacle qui, en deux mois, attire quelque 30 000 spectateurs. Jusqu’à l’an dernier, avec les belles Femmes savantes du Québécois Denis Marleau, seuls des auteurs classiques comme Molière, Shakespeare ou Goldoni étaient adaptés devant la façade du château victorien de la cité drômoise. Cette année, Claudia Stavisky, directrice des Célestins à Lyon, apporte au festival une touche de modernité en y présentant une pièce…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.