La non-écologie d’Ayrault

Il y a incompréhension de la crise actuelle par ce gouvernement.

« Changer de cap serait une erreur mais notre discours doit changer 1 » . C’est à l’aune de cette déclaration du ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll, qu’il faut lire le texte « Vivement 2025 » qu’il a signé avec Cécile Duflot, Philippe Martin et Pascal Canfin 2. Les discours sur la centralité de l’écologie se succèdent, mais non les actes, notamment celui – important – du budget français. Les annonces anti-écologiques se sont multipliées : report de la loi sur la transition énergétique, de la…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents