Livre : Loi anti-Amazon

C’est la gratuité des frais de port assurée par Amazon qui est visée.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Une proposition de loi issue des rangs de l’UMP a fait consensus le 3 octobre à l’Assemblée nationale. Les députés ont en effet adopté la proposition visant à « encadrer les conditions de la vente à distance de livres ». En clair, c’est la gratuité des frais de port assurée par Amazon qui était visée. Si celle-ci n’est pas déclarée illégale, elle ne pourra désormais être cumulée avec les 5 % de rabais sur le prix du livre, autorisés par la loi Lang. Du côté du géant américain, on dénonce une atteinte au pouvoir d’achat des consommateurs.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents