RMC : La radio du « tout fout le camp »

RMC talonne aujourd’hui les grandes stations, avec un recours systématique aux auditeurs, encouragés à exprimer grogne et râleries.

Ce n’est plus la radio des taxis ni celle des supérettes. Moribonde il y a dix ans, RMC se rapproche aujourd’hui des grandes stations. En une décennie, sa part d’audience est passée de 1,9 à 8,1 points. Soit 4,2 millions d’auditeurs. C’est évidemment la plus forte progression de toutes les radios généralistes. Jusqu’à se placer sur les talons d’Europe 1 et de France Info, selon les derniers chiffres de Médiamétrie. Un succès d’audience qui repose sur une triplette : l’actu, le talk et le sport. Figure…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents