Notre-Dame-des-Landes : l'envolée chiffrée

Un rapport de la Direction de l’aviation civile exagère le coût de l’extension de l’aéroport de Nantes.

Trop cher, trop bruyant ! Selon deux rapports de la Direction générale de l’aviation civile (DGAC) remis fin novembre, la mise à niveau de l’actuel aéroport Nantes-Atlantique coûterait 825 millions d’euros. Quant au bruit généré par l’augmentation du trafic, il « obligerait à bloquer de nombreux projets ». Du pain bénit pour les élus de Nantes métropole, qui se hâtent de constater « l’impossibilité de conserver l’aéroport actuel » et « la nécessité de son transfert » à Notre-Dame-des-Landes. Mais, dans la…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.