Quand Soral drague les musulmans

Égalité & Réconciliation cherche une synthèse entre droite réactionnaire et enfants d’immigrés. Mais son succès demeure limité.

Erwan Manac'h  • 9 janvier 2014 abonné·es

«Les ennemis de mes ennemis sont mes amis. » Voilà l’axiome qui devrait sceller, dans l’esprit d’Alain Soral, l’alliance de la communauté musulmane de France avec l’extrême droite, contre « l’Empire mondialisé ». « C’est dans mon intérêt de catholique blanc que la communauté musulmane soit puissante en France. Il faut un rééquilibrage communautaire pour faire poids contre la

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 4 minutes